11/01/2009

L'heureux bruxellois !

En mémoire de notre collègue Léon Troniseck qui à l'occasion de chaque nouvelle année, nous chantait cette chanson bien bruxelloise dont je vous invite à découvrir les paroles.

L'heureux bruxellois 

1. Je suis bruxellois, voilà pourquoi,

en ville je suis chez moi

J'aime à flâner sur les boulevards,

au milieu des richards

Mais bien plus d'eux, je suis heureux,

je me contente de peu

J'arrange ma vie selon mes sous,

je ne suis pas jaloux

 

Sur la rue Haute,

Je mange des guernootes

Chez Jef Trompette

Au coin de sa charrette !

Dans la rue Neuve,

Je fais peau neuve

Je mange un plat

Au grand hôtel Sarma !

 

2) Je prends ma casquette, une cigarette

Et je vais chez ma Trinette

C'est une brave fille de bonne famille

Son père est garde ville

Je l'ai rencontrée à l'Elysée

Où c'que j'allais danser

Et qu'elle m'a dit,

Comme-çà tout bas

«Tichke, j'ai une boentche pour toi »

 

Sur la rue Haute,

Je mange des guernootes

Chez Jef Trompette

Au coin de sa charrette !

Dans la rue Neuve,

Je fais peau neuve

Je mange un plat

Au grand hôtel Sarma

 

C'est ave elle,

q'à la Chapelle

Je bois un sloek,

le soir au Lievkenshoek

Elle n'est pas fière,

mais pour me plaire

Elle s'est frissé,

à l'électricité !

 

 

Sur la rue Haute,

Je mange des guernootes

Chez Jef Trompette

Au coin de sa charrette !

Dans la rue Neuve,

Je fais peau neuve

Je mange un plat

Au grand hôtel Sarma

 

3. Je ne suis pas riche comme Peperbol

J'habite sur la marolles

Mais tout de même je sais inviter

Trinette sur un souper

Alors je lui paie un extra

A la vrai bruxellois

Des frites, des moules, des caricoles

Et un gros smoutenbol !

 

Sur la rue Haute,

Je mange des guernootes

Chez Jef Trompette

Au le coin de sa charrette !

Dans la rue Neuve,

Je fais peau neuve

Je mange un plat

Au grand hôtel Sarma

 

Puis, janverville,

On va en ville,

Bras de sus, bras de sous,

Marcher entre les clous

Place de Brouchère,

Un dernier verre

Le 5 barré,

et on va se coucher !

 

Sur la rue Haute,

Je mange des guernootes

Chez Jef Trompette

Au le coin de sa charrette !

Dans la rue Neuve,

Je fais peau neuve

Je mange un plat

Au grand hôtel Sarma

 

petit lexique des mots bruxellois repris dans le texte de la chanson. 

Guernootes = crevettes (du flamand garmalen)

Garde ville = agent de police.

Elysée = salle de danse probablement située au 94 de la chaussée de Waterloo.

Avoir un boentche pour = avoir un faible pour.

Sloek = gorgée (du flamand  slok)

Lievekenshoek = estaminet situé place de la Chapelle. Ce fut de 1956 à 1963 le siège du célèbre théâtre de TooneVI.

Smoutenbol = beignet  (vendu à la foire du Midi et aux kermesses bruxelloises )

Janverville = interjection intraduisible.

A remarquer le grand hôtel Sarma, façon ironique de parler du très populaire magasin Sarma qui abrita un restaurant au 1er étage.

Quand au 5 barré, jamais il ne passa place de Brouchère. Mais une petite promenade pour aller le retrouver n'était certainement pas de refus.  

 

09:54 Écrit par Le pr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.